Stage de Danse Écriture à Marcillac

Contact

Stage croisé de danse-écriture, les samedi 14 et dimanche 15 mars, à 10h, à la salle Lusine à Marcillac-Vallon.

Ce stage est ouvert à tous, nul besoin d’avoir au préalable une pratique de danse ou d’écriture, juste être dans l’envie de plonger dans des expériences que nous vous proposerons.


Les stages croisés sont l'occasion de faire se rencontrer deux pratiques qui, par leur recherche respectives, peuvent venir questionner le corps, son usage et son expression. C'est un moment d'enrichissement réciproque de deux disciplines, qui, en dialoguant, permettent à la personne qui emprunte leur chemin, de tendre des fils, tisser des liens, d'ouvrir son champ d'expérimentation physique, sensible, émotionnel... 

Quels liens entretiennent la danse et l'écriture ?

Quelle part de danse, de mouvement est présente au cœur du processus d'écriture ?

Comment l'écriture est-elle présente dans la danse, l’improvisation, la composition instantanée ?

Comment l'une peut-elle devenir support de l'autre ? Témoin ? Appui ? Autant de questions qui seront traversées durant ce week-end où il s'agira de venir visiter une discipline à la lumière de l'autre, voir de quelle manière elles peuvent converser. 

Nous viendrons tisser des ponts entre ces ces deux moyens d’expression et voir comment l’un peut puiser en l’autre, s’en nourrir et s’en enrichir.

Par et avec le corps , le corps, comme point de départ, comme point d’arrivée, comme seule embarcation, comme source d’émergences et d’imaginaires possibles. 

Nous solliciterons regard, écoute, attention, silence, lâcher prise… à travers des chemins vers une danse et une écriture qui appartiennent et sont propres à chacun. 

Pour cette proposition, nul besoin d’avoir au préalable une pratique de danse ou d’écriture, juste être dans l’envie de plonger dans des expériences. 

Sidonie Chevalier

Je mène un travail de création et d'interprétation autour de l'écriture et, de l’écriture mise en page, mise en voix et plus récemment mise en corps. 

Tout à commencé avec un travail plastique et pour support le cadre de Boites : petits reliquaires, poème du corps .

Tout est resté là longtemps, planté et puis tout s'est bricolé autour d'un travail d’écriture prenant forme dans des petits livres faits maison ou, tout s'est exposé dans des textes-écho, en collaboration avec des peintres.

Tout a continué avec la voix seule, la lecture à voix haute, le corps dans l’espace, le travail de la présence et du plateau de théâtre en ateliers. 

Tout a continué avec des allers retours dans l'exploration de l’écriture renouvelé par la voix et le corps.

Et puis, en Février 2018, j'ai donné à entendre " Retour du père intime," texte récit, autofiction nourrit de mythologie personnelle. En tout cas, premier volet d'une série.  

A suivre : Vertige des frères insolents et Nostalgie du M dans mère .. 

En ce moment, dans l’écriture pour moi, il s’agit d'embarquer ce qui vient de côté, qui n'est pas encore à l'état de mot... il s'agit de s'embarquer, de devenir c'est à dire non pas reconnaître mais rencontrer.

Laurence Leyrolles

Après avoir été enseignante en arts plastiques et commencé des recherches sur le corps, le toucher, via l’installation, l’in situ, je prends des chemins de traverse et plonge dans la danse en autodidacte. 

Je me passionne pour l’improvisation et la danse contact, qui me permettent de rester dans la plasticité d’un corps vivant, à l’écoute de l’instant présent, de la rencontre. 

En 2004, je créée la LLoba (La Louve), où je mène recherches et expériences artistiques, chorégraphiques : performances, interventions, créations en immersion, in situ… prenant racine dans la rencontre avec les lieux et les personnes les habitant, propositions émergeant et s’inscrivant dans « Ce qui est là », titre d’une création en 2010/11. 

En tant que pédagogue, je suis toujours animée, quel que soit le public, à amener chacun vers « sa propre danse ».

Parallèlement à mon activité chorégraphique, je dessine et j’écris, dans une porosité des disciplines qui, depuis toujours ,m’est chère et me nourrit.

En 2017, j’écris « Il y a quelqu’un pour vous », livre témoignant d’une expérience d’immersion dansée dans un Ehpad.

En 2018, avec Raphaël Pallix, nous écrivons et dessinons à 4 mains « Un même toit » (éditions l’Atelier des Noyers), poétique d’un quotidien partagé.

Réception

Clientèle :

  • Ouvert aux Individuels :
    • Tout public

Langues :

  • Accueil en 1 langue(s) :
    • Francais

Coordonnées GPS :

Latitude 44.477 - Longitude 2.4624

Tarifs et moyens de paiement

Tarifs

  • à 100€
    (+5€ d'adhésion / Réservation par chèque de 30€ à l'adresse dans la rubrique "Réservation")
  • Tarif solidaire à 80€
    (+5€ d'adhésion / Réservation par chèque de 30€ à l'adresse dans la rubrique "Réservation")

Ouverture

  • Ouverture à partir du 14/03/2020 jusqu'au 15/03/2020
    10h-18h / 10h17h

Contact

Etablissement : Salle Lusine Beausoleil

12330 Marcillac-Vallon

    : La Lloba

    12330 Marcillac-Vallon

    Réservation : Association Lusine

    Cité Beausoleil
    12330 Marcillac-Vallon